Tété au Krakatoa de Mérignac

Tété @ Krakatoa Mérignac

Il est à peine 19H00 et déjà la foule s’est amassée devant la salle du Krakatoa. La moyenne d’âge des spectateurs est d’environ 30 ans, ils patientent avec une collation et/ou en lisant des tracts de la Fête de l’Humanité.

Vers 19H50 les portes s’ouvrent enfin. Les spectateurs pénètrent dans la salle, certains se ruant vers le bar. Le crash-bar quant à lui compte déjà trois rangées de fans, la tribune se remplit peu à peu.

Didier Estèbe (le boss de la salle) monte sur scène et fait un petit discours orienté sur le mouvement de protestation qui a eu lieu ce Jeudi 6 mai 2010 quant à l’inquiétude du monde culturel vis à vis des subventions en baisse.

L’obscurité envahit la salle, Mano & Raphael Chassin prennent place avec leurs instruments. Tété débarque avec son chapeau, ses lunettes et un large sourire. Le set démarre avec les nouveaux titres de son dernier album, le public l’accompagne vocalement et en tapant des mains, l’ambiance est chaude et festive. Quelques spectateurs font des petites remarques à Tété durant les intermèdes, il y répond joyeusement.

Musicalement ça bouge malgré une certaine appréhension perceptible du public face à ce nouvel album, mais les titres sont toniques en live !

Sont interprétés ensuite les chansons « l’envie et le dédain », “fils de cham” », « le bal des boulets » et « 1700 » , de nature engagées.

A la moitié du show, Tété offre un petit medley « madeleine bas-de-laine/ les envies ». Le public est conquis et acquiesce avec bravos et sifflements. Tété a réussi à réveiller les bordelais.

Il est 22H30 et c’est la fin du show, l’artiste s’assoit sur le rebord de la scène et commence à jouer « à la faveur de l’automne ». Ce sera la dernière song de la soirée. Le public est ravi et Tété également des plus heureux !

Partagez sur :

Laisser un commentaire

error: Tsssst c\'est pas bien de vouloir voler. Respecter l\'auteur et acheter. Tous droits réservés
Retour haut de page