Murderdolls à la Rock School Barbey de Bordeaux

Murderdolls @ Rock School Barbey Bordeaux

Après avoir entendu tant de bien sur les prestations scénique des Murderdolls, c’est avec une grande hâte que je me précipite à la Rock School Barbey. Beaucoup de monde, devant la salle venu de partout et même de San Sebastien. New-rock et T-shirts à l’image du groupe envahissent le lieu sans concession. Les poubelles sont déjà remplie de cadavre de canettes de bière.

Bonne surprise de la soirée, il y a un petit crashbar à Barbey ce soir… Consigne de la soirée, shoots sur trois titres et après direction la fosse…

Après vingt bonnes minutes d’attente, et un black-out total le groupe phare de la soirée arrive avec fracas sur scène… devant une fosse hurlante et brûlante… Visuellement et musicalement le show est fort bien rodé et parfaitement carré… Le public addictif reprend en chœurs chaque titre du combo. C’est lourd et parfaitement bien orchestré sans la moindre fausse note, les grattes, la voix, la rythmique sont efficaces, on plane complètement… Sur le quatrième titre « Slit my wrist » le groupe se barre en coulisse quelques minutes pour palier un petit problème technique… Puis, Ils réengagent les hostilités avec dextérité. Sur « Twist my sister », Joy Jordison balance sa gratte au milieu de la scène et disparaît !?

Le groupe continue de jouer comme si de rien n’était en enchaînant « summertime”. Pogos et circle pit, booste la fosse… La soirée se gâte avec le départ de Wednesday 13 quelques titres après. Toutes les lumières s’éteignent… en guise de final ! Quand la salle s’illumine de nouveau, les roadies rangent déjà le matériel. Le public en colère de cette fin surprenante et très déçu du comportement du groupe s’exclame en vain. Deux heures d’attentes pour un autographe ne venant pas pour certain et plus de 300 kms de trajet pour d’autres… Incompréhension totale sur le comportement des Murderdolls. D’après nos informations, le groupe a été pénible durant toute cette tournée !?

Entre temps, Joey Jordison a fait un communiqué chez RoadRunner pour s’excuser de “l’incident” sur leur prestation à Bordeaux, en s’expliquant sur des soucis de santé (acouphènes).

Set list Murderdolls :

  • World according/intro
  • Chapel of blood
  • Homicide drive
  • Slit my wrist
  • Twist my sister
  • She was a teenage zombie
  • Dark place alone
  • Drug me to hell
  • Summertime
  • Die my bride
  • People hate me
  • Bloodstained valentine
  • Pieces of you
  • Bad things
  • Nowhere
  • Welcome to the strange
  • 197666
  • Motherfucker i don’t care
  • Dawn of the dead
  • Dead in hollywood
  • I love to say fuck
Partagez sur :

Laisser un commentaire

error: Tsssst c\'est pas bien de vouloir voler. Respecter l\'auteur et acheter. Tous droits réservés
Retour haut de page