Laibach – Spectre

Laibach – Spectre

Les Slovènes de Laibach reviennent avec Spectre disponible depuis le 3 Mars dans les bacs et en version numérique. L’E.B.M. que distille le groupe est toujours bien présent depuis Volk (2006), ou comme sur la bande originale du film Iron Sky. Laibach est toujours aussi controversé preuve en est avec le communiqué se trouvant tout en bas de la chronique. Que nous réserve donc Spectre, le détail de celui-ci arrive.

« The Whistleblowers » est entrainant avec ces sifflements dans un esprit montagnard le tout accompagner d’une batterie au rythme martial qui donne un aspect héroïque à cette piste , c’est un style que l’on pourrait retrouver dans un film de guerre ou qui aurait eu sa place dans Iron Sky quand on y pense. L’ode est tout de même sur l’héroïsme des numériques (Snowden, Assange, Manning pour ne citer qu’eux).

La voix de Mina Spiller est des plus envoûtantes que sur « Eat Liver! » (Manger du foie) on se laisserait bien tenter d’y goûter, la rythmique est ici plus propulser par des synthés et un côté métronomique en contre-pied avec des samples de cornes et autres fanfares. En tendant l’oreille, on constatera que ce chant est un appel au partage équitable des biens, à une révolution sociale.

« We Are Millions and Millions Are One » ou « Eurovision » est une critique du monde actuel, Laibach veulent montrer qu’un idéalisme libéral peut exister, les chants et instruments plongent encore plus dans une ambiance sombre ou l’Europe tombent comme il est scandé essentiellement dans « Eurovision ». D’avoir opté pour Spectre fait tout de suite penser à l’organisation terroriste que l’on voyait dans James Bond et qui voulait changer la face du monde, les paroles du collectif de Laibach semble vouloir guider dans cette direction, un Laibach guidant le peuple (Delacroix tu n’as qu’à bien te tenir).

« Bossanova » sera une piste qui va frapper fort et juste, titre qui est une déclaration de guerre contre tous les dirigeants oppresseurs sur cette terre, ces machos obsédés et des systèmes politiques en place. Il n’y a pas de doutes en écoutant ce morceau on se rend compte que Laibach est politiquement engagé plus que jamais sans tomber dans les sombres étiquettes que certains médias collent à l’image du groupe. C’est une chanson qui fait prendre conscience de l’époque actuelle ou le pouvoir est plus important que l’homme. A méditer, vous avez 4 heures pour faire un résumer…

« Koran » est une chanson élégante pleine d’utopie qui veut prouver qu’un monde meilleur et plus juste peut exister. La voix féminine enfonce bien ces paroles pleines d’utopie, voix calme avec un rythme plus poser au piano avec des samples entraînant, la voix plus masculine et plus grave donnera une autre densité par la suite et l’electro/synthé prendra la relève sur le piano.

« Koran » est une chanson élégante pleine d’utopie qui veut prouver qu’un monde meilleur et plus juste peut exister. La voix féminine enfonce bien ces paroles pleines d’utopie, voix calme avec un rythme plus poser au piano avec des samples bien captivant, la voix plus masculine et plus grave donnera une autre densité par la suite et l’electro/synthé prendra la relève sur le piano.

Spectre est un album plus posé, ou la conscience semble prendre le pas, album voulant faire agir et faire réfléchir sur le monde actuel. L’E.B.M. est présent mais bien moins percutant que sur les autres disques. Spectre est vivifiant avec cette impression de partage que veut distiller le groupe. Un album qui attirera facilement un public plus large avec des morceaux qui retiendront très bien l’attention, « Walk With Me » est un petit tube en puissance. Laibach mérite une médaille d’or pour cet album comme leurs compatriotes lors des derniers JO de Sotchi. čudovit plošča !

Le groupe sera en concert le samedi 8 Mars 2014 au Trabendo, ne ratez pas leur passage par la capitale 😉

Tracklist

01. The Whistleblowers
02. No History
03. Eat Liver!
04. Americana
05. We Are Millions And Millions Are One
06. Eurovision
07. Walk With Me
08. Bossanova
09. Resistance Is Futile
10. Koran

Communiqué officiel du groupe en date du 1er Mars 2014

Nous accusons !

Pour d’obscures raisons, connue seulement de la « Police Morale » Française, Laibach a toujours eu des problèmes pour donner des concerts en France, étant accusé de fascisme, parmi d’autres suspicions, relevant de la plus pure paranoïa et dénotant, de la part de certains « décideurs » Français, un chauvinisme culturel extrême se traduisant, souvent, par des manifestations d’autocensure.

La même situation se répète, hélas, de nouveau aujourd’hui, alors que nous effectuons une tournée pour promouvoir notre nouvel album Spectre, édité par le label anglais Mute, où les disques de Laibach sont publiés depuis 1987.

Le seul concert en France, à Paris, est systématiquement empêché par le distributeur français, Naïve et leur agence de communication, QUI REFUSENT, purement et simplement, DE FAIRE QUOIQUE CE SOIT en terme de promotion pour aider les organisateurs de la soirée parisienne.

Quand la maison Naïve a été sommée de s’expliquer sur le pourquoi de leur attitude envers la promotion de Laibach, leur agence de communication donna comme vague explication « qu’ils estimaient que le projet musical ne leur convenait pas et qu’il ne seraient pas capables d’assurer une campagne correcte pour le disque » !

En d’autres termes, leur agence de communication refuse de faire le travail pour lequel ils ont été payés, « parce qu’ils n’aiment pas trop cette musique » ! Mais quelle partie de la musique leur semble problématique ? Est-ce la rythmique, les voix ou les sons synthétiques ? Ça, ils ne le spécifient pas.

Leur tentative d’explication, et cette pathétique histoire, ne mériterait aucun commentaire, si elle n’était si triste et stupide et si elle ne jetait pas un honte absolue du fait qu’elle se situe en France et à Paris au 21ème siècle !

Malgré tout, Laibach viendra définitivement donner son concert à Paris et, par conséquent, nous demandons votre large soutien à cet événement. Diffusez la nouvelle et rejoignez-nous, le 8 mars, Journée de la Femme, au Trabendo.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

error: Tsssst c\'est pas bien de vouloir voler. Respecter l\'auteur et acheter. Tous droits réservés
Retour haut de page