Chez Ikkyu

Chez Ikkyu

Reportage du spectacle Chez Ikkyu à la salle du Galet à Pessac. Au pays du soleil levant, vivait un drôle de petit garçon, Ikkyû. Les temps étaient difficiles entre guerre et famine. Sa mère, une courtisane, fut un jour chassée du palais de l’empereur. Voici l’histoire d’un petit garçon espiègle que sa mère confie aux moines d’un temple bouddhiste, l’histoire d’un adolescent qui découvre dans le chant d’un corbeau, la voie de la sagesse.
Ikkyû devient homme. Il parcourt le monde. Il est libre. Il aime la vie. Ikkyû est un vieil homme solitaire, grand maître zen.

Pour sa première création jeune public (novembre 2010), Carlotta Ikeda a invité trois danseuses, une musicienne de Koto et de Shamisen et une chanteuse soprano. Elle a mêlé son langage chorégraphique à la musique traditionnelle japonaise, au traitement contemporain du son et à une scénographie faite de projection d’images de synthèses animées pour raconter l’histoire du jeune moine japonais Ikkyû Sojun, devenu au Moyen Âge, poète, calligraphe et grand maître zen. Chez Ikkyû donne aux enfants et à leurs familles un éclairage ludique et contemporain d’une grande page de la tradition japonaise.

Partagez sur :

Laisser un commentaire

error: Tsssst c\'est pas bien de vouloir voler. Respecter l\'auteur et acheter. Tous droits réservés
Retour haut de page